Cartoonist Toulon 2002

Voici les premières images du Cartoonist qui se tenait ce dernier week-end d'avril, nous étions donc sur place, et nous vous rapporteront tout ce qu'il s'y est passé d'intéressant concernant les tokusatsu, les guest stars répondants aux noms de Akira Kushida, Keiichi Wada et Minoru Nonaka.

Vous trouverez sur cette page des photos triées sur le volet du Cartoonist de Toulon qui s'est déroulé il y a une semaine. Malheureusement, à cause de cette salo**rie de baie vitrée au 3ème étage, plus de la moitié de mes photos sont fichues (contre jour, trop sombre). Enfin, voici un petit éventail de ce que j'ai pue sauvé et en bonne qualité :-)

 

Mega red, son costume était bien fait

Les cosplayers d'X-or et Sharivan qui ont eu la chance de monté sur scène à côté de Kushida

Sharivan et moi (Neoblood)

 

Moi et Maria Kawamura (la voie de Naga dans Slayers), héhé^^

 

Sharivan et Remember

Remember et Akira Kushida, veinard...

Un pro-art (?) en hommage à Hiroshi Tsuburaya (Shaider)

 

 Voilà, c'est peu mais c'est déjà pas mal ^_^

Merci par avance de me prévenir si vous désirez utiliser une de ces photos pour votre site.

Neoblood


Compte rendu par Gordan

Vendredi 26 avril

10h00: le Palais Neptune ouvre ses portes et le stand Granaska propose le 3eme n° de son fanzine Xenon

cartoonist5.jpg (48838 octets) cart13-v007.JPG (57404 octets) 95_3.jpg (43756 octets) 95_4.jpg (40234 octets) cart13-s174.JPG (80323 octets)
Mic dans le coin, Gai, Rudy, MC Alex, Jiban et Gordan au stand Granaska Le stand avant l'ouverture Un stand bien fourni Le fanzine Xenon 3 avec en couverture la délicieuse Time Pink Les B-Clubs, tradings card, et ... les videos Bioumen

Parmi les présents on pu compter : Gordan (moi ^^), Rudy Pukitsap, Gai le Black Condor, MC Alex, Simon Jiban, Gugu et sa copine au stand, et parmi les visiteurs : X-Argent, William Bossy, Leang (sans qui le stand n’aurait jamais pu se faire), Bastien, Mic.Mey, Aran,et … Pierre Giner, venu déposer comme à Paris des photos de Korakuen ainsi que pas mal de goodies en tout genre (stickers Sharivan, bonbons Gao et Agito, Trading Cards, mini figurines et porte-clés …). Etait dispo sur le stand également, l’intégrale de Bioumen en VHS et VCD, des B-Clubs et quelques jouets sentaï. On pouvait également mater des vidéos grâce à l’ordinateur que Gugu a mis à notre disposition

cartoonist24.jpg (53405 octets) cartoonist25.jpg (48412 octets) cartoonist22.jpg (65652 octets) cartoonist23.jpg (59479 octets)
Mc Alex a rencontré une ravissante cosplayeuse du nom de Gugu Les fans avant de fêter comme il se doitl'évènement La fête entre fans après la fièvre du Cartoonist Y'en a un qui a bu, devinez lequel 

14h00: On apprend que la diffusion du clip en hommage à Hiroshi Tsuburaya est annulée à cause (selon les organisateurs) de la mauvaise qualité de la bande sur laquelle était enregistré le clip. Le temps passe et rien ne se passe en régie, ou MC Alex est allé se renseigner au sujet de ce soit-disant problème technique, sans succès malheureusement et c'est en faisant appel à Damien que les choses ont réussi à se débloquer, la cassette fut re-visionnée, celle-ci ne présentait pas les défauts que prétendaient les organisateurs et était au contraire de bonne qualité. Après un discours improvisé de Damien, le clip fut finalement diffusé, mais ce ne fut pas sans mal. Impatiente, la moitié de la salle s'était déjà dirigée vers la sortie, ne restèrent que les vrais fans et les curieux (où les fatigués qui cherchaient de quoi s'asseoir quelques temps). Enthousiasmé le public réagit avec deux salves d'applaudissements (qui m'ont bien évidemment refilé pas mal de frissons).

 

17h00: ça y est les invités sont là, pour la première séance de dédicaces au troisième étage : Akira Kushida (le plus grand chanteur de génériques de séries live), Maria Kawamura (la doubleuse qui avait à l'époque tourné dans un épisode d'X-Or), Keiichi Wada, vêtu d’une veste rose et d’un pantalon en cuir noir (Ryuranger dans Dairanger) puis Minoru Nonaka un peu en retard (qui nous revient en forme après son dernier Cartoonist toulonnais et son désistement pour Paris). Pierre avec son blazer Gaored et son téléphone portable, nous a refait le henshin « Gao-access », applaudi par la foule et Keiichi Wada.  Nouveau moment d’émotion, une petite meute de fans (dont je faisais partie, j’avoue) se met à chantonner « Uchu Keiji Gavan » sous les yeux et les rires de Kushida qui se mettait à nous donner le rythme et à reprendre en chœur avec nous « Gavan ! ! !». A la fin de cette séance de dédicace Keiichi Wada se met face au public et fait trembler les cloisons du Palais Neptune en criant « Tenshin Da ! ! ! » et exécutant le henshin de Ryuranger.

cartoonist17.jpg (15192 octets) cartoonist20.jpg (32064 octets) cartoonist9.jpg (35292 octets) cartoonist30.jpg (55988 octets) Séance de Dédicaces.jpg (41419 octets)
Kushi, la ravissante Maria Kawamura et Wada idem idem idem La chemise blanche est de rigueur pour les interprètes
cart13-d424.JPG (38965 octets) Akira  Maria et  Keiichi.jpg (54214 octets) cart13-d420.JPG (56639 octets) Pierre Giner en peine ACTION.jpg (43037 octets) cart13-d425.JPG (51679 octets)
Kushi attendant ses premières dédicaces     Pierre nous a quand même fait le Gao-access ... ... vêtu du blazer de Gaored
Les deux plus beaux Cosplay.jpg (64520 octets) cartoonist10.jpg (35134 octets) cartoonist12.jpg (27724 octets) cartoonist6.jpg (36436 octets) cartoonist31.jpg (53753 octets)
Les 2 bl Pose de Wada Gordan et Ryuranger X-Argent et Ryuranger Fighting pose

Samedi 27 avril

16h00 : Conférence spéciale tokusatsu avec Nonaka, Wada et Kushida. L’hommage à Hiroshi Tsuburaya continue, et Nonaka décide de nous offrir un dessin représentant Dai Sawamura et Annie devant le buste de Shaider. Pendant qu’il le dessine, Keiichi Wada se fait interviewer, explique qu’il a postulé sans succès pour Kamen Rider Ryuuki et serais très intéressé à l’avenir par interpréter un rôle important dans une série de Rider. Mais bon, comme il n’est pas prévu de série de Rider l’année prochaine, comme ce sera peut être un Space Sheriff, comme il a l’air de plutôt bien s’entendre avec Nonaka, qui sait si on ne le retrouvera pas sur les écrans japonais dès l’année prochaine ! ! ! Mais rien n’a encore été confirmé donc ne nous emballons pas trop vite. Après cette brève interview, Keiichi Wada demande l’assistance du public pour exécuter une scène de henshin en live ! En effet il demande à ce que dès qu’il crie « Tenshin Da ! » l’on se mette à notre tour à crier « Ho ! ». Et plantage général, dès sa première parole « Goma ! » le public se met à crier « ho ! », lui si pressé de pouvoir participer et surtout suivant comme un mouton, le premier couillon à crier « ho ! ». Ca a bien fait marré Wada, et par là même le public et les autres invités. Retour à un silence de mort pour le 2ème essai, et là c’est génial, le public est pris dans le jeu de Wada, lui qui nous improvise à lui tout seul carrément une séquence de Dairanger, avec un jeu d’acteur formidable et une conviction telle qu’on se serait cru transporté au sein d’un épisode. Pas besoin de micro, la voix de Wada s’entend jusqu’à l’autre bout de la planète, et après que le public ait crié « ho ! » il exécute son henshin en version complète, avec la chorégraphie post-transformation. Le spectacle est saisissant, d’une rapidité et d’une esthétique hallucinante, Wada déchaîne le public terminant son henshin en criant, « Gosei Sentaï Dairanger ! ». Apprécié aussi bien par le public connaisseur et le public néophyte (dont certains ne connaissaient sûrement pas grand chose de plus que Power Rangers), Wada avait demandé au préalable qui dans la salle avait déjà vu la série Dairanger, ce ne fut évidemment pas une grande majorité, et il a d’ailleurs clairement exprimer son désir de voir la série diffusée en France. Et avec le départ à la retraite de Saban, tout peut désormais être possible. (Note personnelle : bien que les effets visuels soit vieillissants, si la série se voit un jour diffusée en France, Dairanger pourrait à mon avis rattraper cette « lacune » grâce a une histoire et des combats saisissants)

cartoonist45.jpg (16456 octets) cartoonist46.jpg (20050 octets) cartoonist36.jpg (21039 octets) cartoonist44.jpg (15707 octets) cartoonist41.jpg (17362 octets)
Conférence publique Minoru ! au tableau ! Wada nous a fait le plu s beau henshin de l'histoire Goma ! Tenshin da !
cartoonist33.jpg (11843 octets) cartoonist34.jpg (21820 octets) cartoonist35.jpg (29485 octets) cartoonist37.jpg (24836 octets) cartoonist39.jpg (55332 octets)
Kushi et Nonaka ont rendu leur hommage à Shaider Kushi une bête de scène Tout le monde à la conf Kushi interprétant Shaider Kushi dédicace un 45t de ... Savelli

Alors que Nonaka termine son dessin, Kushida vêtu d’un pantalon large et coiffé d’une casquette masquant son regard, s’empare du micro, dirige avec l’aide de Pierre les haut-parleurs un peu plus vers le public (on se doute alors que quelque chose de spécial va se passer). Pour rendre à son tour hommage à Hiroshi Tsuburaya, Kushida nous interprète contre toute attente le générique de Shaider. Les caméscopes commencent à tourner, et la magie intervient dès le début de la musique, et avec une perfection incroyable, Kushi nous envoûte avec ses premières paroles : « Dare Da? Hikari bokurano seeeeee- kai ni », on croirait écouter un disque tellement c’est parfait (certains accuseront même Kushida de chanter en playback tellement c’était parfait). Sa voix n’a rien perdu et diffuse une énergie extraordinaire ; alors que le public n’avait pas vraiment répondu présent en masse, les chanceux spectateurs se mettent tous à applaudir en rythme (un peu comme dans tous les concerts vous me direz), personne ne reste en tout cas indifférent à ce qui se passe, et les rares fans connaissant la chanson chantent en chœur les paroles de ce générique. Et là, ô surprise ! Kushida descend de la scène et vient prendre un bain de foule, il s’approche au plus près de son public, jamais les fans n’auraient cru un jour ça possible, Kushida chantant quasiment au milieu de ses fans (n.p : j’ai vécu un grand moment lorsqu’il est passé devant moi en me frôlant sans faire exprès le genou alors que je le filmais, un grand moment d’autosatisfaction). Kushi retourne sur scène après avoir fait un tour dans les deux allées de l’auditorium Vauban, et la chanson se termine. Les invités repartent en coulisses et les fans ressortent de la salle un peu groggy comme s’il venait de sortir d’un rêve fabuleux, et c’était tout à fait normal, car ils ont vraiment vécu un rêve fantastique. (np : on était ressorti tout sourire comme des jointés, le regard perdu et ne sachant pas quoi dire de sensé)

cartoonist45.jpg (16456 octets) cartoonist46.jpg (20050 octets) cartoonist36.jpg (21039 octets) cartoonist44.jpg (15707 octets) Wada.jpg (94925 octets)
Conférence publique Minoru ! au tableau ! Wada nous a fait le plu s beau henshin de l'histoire Goma ! Tenshin da !

En soirée certains fans se sont regroupés pour un dîner organisé par Granaska, à un petit kebab sympa (mic a bu) où le toast fut porté au nom de l’espoir pour un meilleur avenir pour le live en France (mic en a profité pour boire encore). La soirée a fini dans bar dansant, où la piste faisait 1 m², mais où l’ambiance fut mortelle (car mic avait bu). Et bon ça aurait effectivement pu durer plus longtemps mais la fatigue prenait le dessus, et mic avait trop bu.


Dimanche 28 avril

Une matinée plutôt cool, on rediscute de ce samedi mémorable, rien de très spécial au stand dédicaces ou aux projections, cela nous permet de souffler un peu, de faire le tour des stands etc … Mais c’est le calme avant la tempête. Tout le monde est au courant de ce qui va arriver dans l’après-midi : le concert de Kushiiiiiii ! ! !

C’est tout d’abord Maria Kawamura qui ouvre le bal avec 4 chansons dont les génériques de Utena et Evangelion tout en nous apprenant le Para-para, cette danse moderne japonaise où l’on doit danser en essuyant une fenêtre et en se brossant les dents avant de faire un Kameha-meha (ne rigolez pas, c’est vrai !). Maria a bien chauffé le public, et c’est alors Akira Kushida qui arrive sur scène avec une tenue jaune et noire très classe, commençant comme dans le Super Hero Spirit 2000 par interpréter l’excellente chanson de Jiban (après un plantage en régie qui avait mis la musique de Sun Vulcan), et là c’est l’euphorie « Jiban ! Jiban ! Kido na kane demo ! », on se serait vraiment cru au Super Hero Spirit ! Il enchaîne sur Giraya « Jirai-Jiraiya ! Jirai-Jiraya ! » puis avec Sharivan, où notre ami Thailande Lor (l’un de nos grands gagnants du concours de transmutation l’an dernier) est apparu vêtu du scaphandre de Sharivan qu’il avait confectionné pour le cosplay de la veille. Kushi reste sur sa lancée Space Sheriff et interprète le générique de Shaider, aussi bien que la veille, mais avec beaucoup plus de public, qui était au courant cette fois-ci (pour la veille rien n’était précisé sur le programme).

Il est quand même déplorable que certains soient partis après le Karaoké qui précédait ce concert, car Kushi mérite au moins 1000 fois plus de public que toutes ces casseroles (np : je sens que je vais me faire des ennemis, mais j’assume ^^)

Kushida9.jpg (24923 octets) Kushida4.jpg (31282 octets) Kushida11.jpg (47297 octets) Kushida1.jpg (27574 octets) Kushida_2.jpg (87264 octets)
Kushi et X-Or Kushi saluant son public Wada nous a fait le plu s beau henshin de l'histoire Goma ! Tenshin da !

Petit break séries animées ensuite avec le générique du célèbre Muscleman « Kinnikuman, Go Fight ! », Kushida nous refait un petit bain de foule, comme la veille mais cette fois-ci sans emprunter les marches et sautant directement dans la fosse. Et il finit en panache, avec la chanson que tout le monde attendait « Uchuu Keiji Gavan », et au début de la musique, contre toute attente, Keiichi Wada arrive sur scène en faisant un coup de pied impressionnant à 10 mètres du sol, retombant tel un chat sur ses pattes et exécutant un Jouchaku quasi parfait avant de disparaître et de laisser place a notre ami Joss en scaphandre d’X-Or. Le public explose de joie et reprend en chœur la chanson avec Kushi, et on voyait même Nonaka dans la fosse taper dans les mains aux côtés des fans, et Pierre Giner lui aussi dansait sur scène durant ce moment exceptionnel. C’était la dernière chanson de ce concert et le public se lève pour faire une standing ovation à ce petit bonhomme débordant d’énergie, qui vient de nous offrir un moment fabuleux que les fans du monde entier nous envieront éternellement. Kushi semble lui aussi très ému, pour son premier concert en Europe, et après la chanson tout le monde se retrouve sur scène avant de partir : Maria Kawamura, Keiichi Wada, nos deux cosplayers en Sharivan et Gavan, Akira Kushida, Pierre et Minoru Nonaka qui les rejoint, lui qui était parmi le public, et qui a du passer lui aussi un super moment, qu’il n’oubliera jamais, bien qu’on se doute que ce ne soit pas la première fois qu’il assiste à un concert de Kushi ; en effet, déjà l’an dernier au Japon il avait participé aux côtés de Kushida, Kenji Oba et Hiroshi Watari à un hommage à Hiroshi Tsuburaya où il avait d’ailleurs également dessiné un dessin de Shaider.

Tout le monde repart, les stars retournent en coulisses, les spectateurs empruntent la sortie de l’auditorium, pleins de joie, mais regrettant déjà que ce soit fini. Les fans s’embrassaient comme de vieux potes, comme si l’on venait de remporter une coupe du monde, et déjà ils attendaient la (dernière) sortie des artistes pour terminer leurs pellicules photo en les mitraillant de flashs.

On prend alors les dernières poses pour une photo souvenir, on demande les derniers autographes et les stars quittent le navire, se dirigeant finalement vers l’hôtel Mercure où ils auront séjourné tout au long de leur escapade toulonnaise.

L’heure de clôture approche, c’est l’heure des premiers au revoirs, chacun retourne chez soi, avec beaucoup d’argent en moins et un gros coup de blues en plus. (Je cherchais une morale à cette histoire mais malheureusement je n’en ai pas trouvé, donc si vous en avez une bonne, n’hésitez pas à me l’envoyer).



Photos souvenirs diverses

cartoonist4.jpg (33771 octets) cartoonist40.jpg (45659 octets) cartoonist26.jpg (29629 octets) cartoonist3.jpg (36987 octets) cartoonist42.jpg (28932 octets)
Tenshin Da ! ! ! Wada content de son accueil Nonaka et son épouse à droite 2 super cosplayeurs dessin surprise de Nonaka
cartoonist19.jpg (23119 octets) cartoonist7.jpg (25440 octets) cartoonist18.jpg (48270 octets) cartoonist13.jpg (19725 octets) gordan_kushi.jpg (39218 octets)
Nonaka les mains pleines de cadeaux Gordan et Nonaka Cadeau d'un fan pour Nonaka Merci Kushi ! ! ! Gordan et Kushi
cartoonist1.jpg (8121 octets) cartoonist14.jpg (30053 octets) cartoonist28.jpg (19572 octets) cartoonist27.jpg (52537 octets) cartoonist29.jpg (52958 octets)
Leang (Toshiro) chauffe la salle avant l'entrée en scène de Kushida Kushi aux cotés de Nonaka et son oeuvre en direct idem Kushi très proche de son public Kushida face à Leang

Bilan :

Le fanzine et autres goodies du stand se sont plutôt bien vendus, les invités ont été touchés par notre accueil, l'espoir de revoir un jour les séries live japonaises en France retrouve sa flamme allumée, et tout le monde repart chez soi avec un petit coup de blues, en repensant à ces trois jours magnifiques de franche rigolade, d'émotion et de folie.

Les fans de toku se sont fait entendre encore une fois. Grâce au clip de Shaider le vendredi, à la chanson de Kushida et au dessin en direct de Nonaka le samedi, l'hommage fut rendu à Hiroshi Tsuburaya durant ce week-end, où comme le disait Kushida ce sheriff de l'espace veillait sur nous et devait sûrement apprécier que l'on entretienne son souvenir de cette façon.

Ci dessous les premières vidéos de Kushi et Wada au Cartoonist :


Certaines images sont issues de http://www.cartoonist-france.com/toulon02/ et http://aanime.free.fr/


Tokusatsu Database est Copyright © Blood & Gordan depuis le 01 Septembre 2001. Tous droits réservés.